Contact

✉ Contact
Vous êtes ici : AccueilLes billets de LÉA

Théâtre « L’Or » d’après Blaise Cendrars

« L’Or » d’après Blaise Cendrars

La vie tumultueuse et riche de Blaise Cendrars a nourri, de toute évidence, une œuvre considérablement poétique, romantique et humaine. Qui a lu ou, a fortiori, qui n’a pas lu son roman « L’Or » doit se précipiter pour voir cette émouvante histoire, adaptée, mise en scène et jouée par le talentueux Xavier Simonin. C’est une véritable délection littéraire. Xavier Simonin jongle avec les mots, met en lumière des phrases courtes, parfois tendres, parfois cinglantes ; occupe l’espace avec jubilation ! Il est accompagné à l’harmonica par un virtuose Jean-Jacques Milteau dont le palmarès est impressionnant : Grand Prix de Jazz par la SACEM, 2 victoires de la Musique et un Django d’Or ; et quelques collaborations avec des Grands parmi lesquels Aznavour, Nougaro, Montand, Barbara … Au XIX ème siècle, la ruée vers l’Or était LE rêve américain ! L’action se situe en 1834. Le héros Johann August Suter quitte sa Suisse natale, part à la conquête de l’Amérique et il découvre une Californie en friche. Après dix années de travail acharné il devient riche, il est promu Général. Femme et enfants le rejoignent, c’est la gloire mais hélas, éphémère ! Ses ouvriers découvrent de l’or sur ses propres terres. Désormais, pour Suter c’est une lente descente aux enfers : ses terres sont dévastées, brûlées et il n’a de cesse de demander justice à l’état américain. Malgré la mort de ses 2 fils et l’abandon de sa propre fille, il se battra jusqu’au bout de sa viellesse. Dans cet acharnement à vouloir gagner, toujours gagner, doit-on y voir l’appât du gain ou bien un désir de vengeance ?... Ce furent 2 heures d’un spectacle imaginaire nous transportant dans une ambiance originelle, celle de la conquête de l’Ouest où l’harmonica en était le symbole. Tour à tour triomphant et émouvant, Xavier Simonin met en exergue le rythme, la ciselure, la beauté du texte de Blaise Cendrars et, comme en écho la musique de Jean-Jacques Milteau se fait vibratoire, intense, douce et triste comme la fin subite de notre héros… Il est des moments de grâce au théâtre et, c’en est un !... … jusqu’au 20 février 2011.

* Théâtre Daniel Sorano, 16 rue Charles Pathé à Vincennes.

Metro Château de Vincennes. Tél : 01 43 74 73 74.