Le Festival « Teatro a Corte » * du 5 au 21 juillet 2013

nick-steur-billet-lea-2013Le succès d’un festival dépend en grande partie de son initiateur et de son implication incessante. C’est le cas de Beppe Navallo, fondateur et directeur de « Teatro a Corte », en français « LeThéâtre de la Cour du Roi »….

 De culture franco-italienne, cet homme délicat, omniprésent et discret à la fois, a la passion du théâtre  et, plus généralement des arts vivants. Cela se sent, cela se constate dans tous les instants… Dénicheur et infatigable découvreur de talents, il va à la rencontre des artistes européens dans le but essentiel de conforter la vocation de ce festival qu’il ne peut envisager qu’européen. 

Cette année, le festival se déroule sur 3 week-ends et l’accent est mis sur le cirque contemporain et la magie, les fils rouges de l’édition 2013, tandis que la vitrine internationale de cette édition est dédiée à la Hollande.

 Le théâtre, le cirque, l’art, le rêve et la poésie sont au rendez-vous pendant ce week-end du 12 au 14 juillet. Voici le détail de nos festivités…     

 Dans l’une des salles du Château moyenâgeux d’Aglié, magnifiquement décorée de fresques du XVII ème siècle, nous est offert un spectacle de danse d’une grande beauté, d’une pureté et d’une précision de gestes rarement égalée : « Trattato della Lontananza » est le titre d’un récit en langage du corps, interprété par 3 danseurs-interprètes d’une belle plastique dont celle de Roberta De Rosa à la grâce aérienne. Une histoire de tous les temps : la vie au quotidien, des engouements, des désirs, des absences, des attentes avec l’envie « d’inventer, de remplir des blancs avec des gestes, des actions, des paroles et des danses »…Un voyage intérieur, une relation à l’autre, un jeu de place et une gestuelle dans une splendide harmonie avec les notes de musique de Keith Jarret, au piano dans une de ses œuvres, «The melody at night with you ». Un spectacle créé par la jeune compagnie italienne Zerogrammi ** qui a vu le jour en 2006 et déjà très primée. 

Dans un tout autre genre, la pelouse de ce château a servi d’écrin pour accueillir le jeune hollandais Nick Steur *** et son « show » intitulé : «  Freeze ! Answers are blowing in the wind ». C’est en les «auscultant », tel un médecin, avec méticulosité que l’artiste empile des pierres de taille, d’origine et de formes différentes et nous entraîne dans sa concentration et dans son silence. L’espace qu’il crée autour de lui incite le spectateur à de nombreuses réflexions: ce numéro « d’équilibriste » tient-il de la seule concentration de l’artiste, de sa seule volonté ou bien est-il aussi la résultante d’éléments magnétiques incrustés dans certaines pierres d’origine ferrugineuse ou volcanique ? Quoiqu’il en soit, Nick Steur nous dit « vouloir transmettre ce qu’il éprouve et éliminer les frustrations ». Chapeau à l’artiste qui nous donne la mesure de l’espace et du temps de notre finitude.

Ailleurs, en plein centre de Turin sur la Piazza Castello, un fabuleux spectacle dénommé « La Serre » nous est présenté. Etonnamment bucolique et burlesque à la fois, et d’une poésie immense, deux acrobates, équilibristes, jongleurs, … et français, Didier André et Jean-Paul Lefeuvre **** nous reçoivent pour nous faire partager leurs délires: qui d’une brouette que Jean-Paul fait valser au son d’un magnétophone, véritable objet de collection; qui d’un exhibitionnisme pudique de Didier ! Des meuglements, des histoires à dormir debout, des histoires romantiques, conçues et interprétées par un duo

de talent.Transportés dans ce monde de l’enfance où l’imaginaire est roi, nous avons l’impression de nous envoler légers, légers, légers dans un ailleurs, qui nous emplit d’une joie indicible !

 Enfin, notre week-end s’est achevé par un concert de musique des années 70, interprété par les talentueux musiciens Li Calzi/ Righeira/ Carlone. Un concert typiquement italien à la Venaria Reale, une demeure royale du XVII ème siècle, considérée comme la plus majestueuse du Piémont et qui aurait inspiré la construction de notre Château de Versailles ! Il est à noter que dans le grand parc de ce château, on peut admirer en permanence les sculptures monumentales en bronze que Penone, sculpteur italien, a offert au château. Ce même sculpteur est à l’honneur, en ce moment, au Château de Versailles à l’occasion de la célébration du 400ème anniversaire de la naissance du célèbre jardinier de Louis XIV, André Lenôtre.

 Le 3 ème week-end se déroulera du 19 au 21 juillet à Turin, à la Venaria Reale également et au Château Racconigi, édifié entre la fin du XII ème et le début du XIII ème siècle. Gageons qu’ils seront également les lieux de prédilection de spectacles de qualité, divers et variés, à savoir : «The Dry Piece » (Pays Bas), «The Animals and the Children Took to the Streets » ( Royaume Uni), «La balance de Lévité » (France) et « Attack » (Italie).

 La magie du spectacle alliée à la magie de l’Esprit des Lieux font de ce festival un évènement annuel particulier. En somme, Teatro a Corte pluridisciplinaire, nous fait découvrir chaque année des talents différents, qui vont de la chrysalide au papillon. C’est là sa force, dans une Europe encore peu explorée, sur le plan culturel. Nous aimons ce festival parce que la richesse patrimoniale et culturelle de la légendaire Italie nous séduit chaque fois davantage et qu’il nous donne l’occasion de découvrir une ville magnifique,Turin trop méconnue à mon sens.

—————————————————————————————–

 Pour plus d’informations :

*   www.teatroacorte.it /+39 011.5119409 / info@teatroacorte                          

**   www.zerogrammi.org / info@zerogrammi.org

***   www.nicksteur.com

        – à Paris, Festival Quartier d’Eté, performances du 27/07 au 09/08/2013 –

 ****   pour information et programmation à venir :

           www.lefeuvre-andre.com /  contact@parleschemins.com /

          01 43 38 76 65 / 06 61 34 99 94

 

                                           Lydie-Léa Chaize, journaliste                                                                   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.