Notre Dame de Paris célèbre ses 850 ans A l’occasion de ses 850 ans, Notre Dame de Paris célèbre la journée mondiale de l’orgue, lancement le 6 mai 2013

Le-grand-orgue-de-notre-dam850 concerts donnés dans le monde entier pendant plus de 24h, de 20h 30. Le rendez-vous exceptionnel des organistes titulaires de Notre-Dame pour faire résonner le grand Orgue de la Cathédrale.

 

Plus de 700 concerts en Europe, dont 450 en France (300 villes françaises) plus de 100 en Amérique dont 70 aux Etats-Unis.

 

Sept concerts en Asie

 

Cinq en Afrique

 

Quatre en Océanie            

                    

Mgr Patrick jacquin, recteur-archiprêtre nous explique :

 

« Notre – Dame de Paris a 850 ans, son anniversaire initié par Mgr André Vingt-trois, Cardinal-archevêque de Paris, et moi, est placé sous le haut patronage du Président de la République, M. François Hollande et sous le parrainage du ministre de la culture et de la communication, Madame Aurélie Filippetti, du maire de Paris, M. Bertrand Delanoë et de M. Jacques Chirac.

 

La cathédrale Notre-Dame de Paris, haut lieu spirituel et un monument historique fait partie intégrante du patrimoine parisien, national et international. Chaque année, elle accueille 14 millions de personnes – fidèles et visiteurs. Notre Dame de paris fête ses 850 ans depuis le 12 décembre 2012 jusqu’au 24 novembre 2013.

 

Cet anniversaire est l’occasion de faire découvrir Notre-Dame de Paris à travers des projets de rénovation, exemple le grand Orgue, nouvelles cloches. Parmi les projets, nous avons des rendez-vous culturels, (colloques scientifiques, saison musicale de musique sacrée.

 

Philippe Lefèvre, organiste titulaire du Grand orgue depuis 1985 :

 

« Attendue depuis plusieurs années, la rénovation du Grand Orgue a commencé le 16 janvier 2012. Sous la maîtrise d’ouvrage de l’Etat, propriétaire de l’Instrument, ces travaux se sont échelonnés sur deux phases : la première concernait la modification du système informatique installé depuis plus de 20 ans. Elle a été menée avec grand succès. Après presqu’un an de silence, le grand Orgue a retrouvé sa voix le 12 décembre 2012, lors de l’inauguration des 850 ans de Notre-Dame. Depuis le XVème siècle, les facteurs d’orgues se sont toujours attachés à conserver à chaque rénovation le meilleur des strates antérieures, en l’alliant aux meilleurs savoir-faire contemporains. C’est pourquoi il existe encore aujourd’hui quelques tuyaux de l’époque médiévale. La plupart des Tuyaux sont en Etain (80%).

 

Le Grand orgue a échappé à la tourmente de la Révolution grâce, sans doute, à l’interprétation de musiques patriotiques telles que celles composées en 1792 par l’organiste Balbastre, auteur de variations sur la Marseillaise.

 

En 1868, après les travaux du facteur d’orgues Aristide Cavaillé-Coll, initiés par l’architecte Viollet-le-Duc, le, le Grand Orgue retrouve sa plénitude symphonique.

 

En 1992, il bénéficie d’une restauration complète qui permet de restituer les sonorités symphoniques de l’orgue de Cavaillé-Coll tout en préservant les Strates antérieures (XVIIème et XVIIIème siècle) et en associant les apports indéniables du monde contemporain dont l’informatisation de son système de transmission ». Les sonorités sont transmises à partir de la console que les organistes manipulent et contrôlent parfaitement guidés par la partition, selon le programme de la musique.

 

Philippe Lefèvre, titulaire du grand orgue depuis 1985, nous fait quelques démonstrations devant la console de l’auditorium de Notre-Dame.

 

Profil

 

Philippe Lefèvre découvre l’orgue à l’âge de 15 ans à la tribune de Notre-Dame de Paris où il rencontre le célèbre organiste Pierre Cochereau ; Après des études au Conservatoire de Lille, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de paris où il obtient les premiers Prix d’Orgue, d’improvisation, de fugue et de contrepoint.

 

A l’âge de 19 ans, il est nommé organiste de la cathédrale d’Arras et obtient quelques années plus tard le Prix de la Fondation de la vocation et 1971, le Premier Prix d’improvisation du concours international de Lyon.

 

En 1973, il remporte le grand prix d’improvisation du concours international de Chartres et devient ensuite organiste titulaire de cette prestigieuse cathédrale. Dès lors, sa carrière le conduit dans le monde entier où il est l’invité des grands Festivals tant en soliste qu’avec orchestre. Il donne régulièrement des concerts et des master-classes en Europe, aux Etats-Unis, au Japon, en Russie et dans les pays de l’Est réalisent de nombreux enregistrement de musique.

 

En 1985, il est nommé organiste titulaire de Notre-Dame de Paris où, avec Olivier Latry et Jean -pierre Leguay, il succède à son maître Pierre Cochereau et devient Directeur de la Maîtrise de la cathédrale Notre-Dame de Paris. En plus de sa carrière de concertiste, Philippe Lefèvre a été pendant plus de 20 ans, Directeur du Conservatoire National de Lille.

 

 

Contact Presse : Emmanuelle Boisseau

 

 

communication@notredamedeparis2013.com

 

 

 Par Thérèse Diatta Ngoboh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.