COUP DE COEUR : « Sélectionné », texte de Marc Elya par Lydie Léa Chaize

« Sélectionné », texte de Marc Elya au Théâtre Edouard VII

par Lydie Léa Chaize

« Je suis Alfred Nakache, je suis né le 8 novembre 1915 à Constantine… j’ai la phobie de l’eau et pourtant je me lance dans la pratique de la natation en Algérie et ……….. je deviens champion d’Afrique du Nord à seulement 16 ans ».

En substance, c’est en ces termes qu’AMIR se présente à nous et déroule l’histoire d’une vie singulière, le dévoilement d’un destin peu connu, celui d’un champion extraordinaire presque surhumain, Alfred Nakache.

En 1933, Alfred Nakache quitte son Algérie natale, s’installe à Toulouse et participe aux championnats de France où il décroche la 2ème place. Plus tard en 1936, il participera aux Jeux Olympiques de Berlin. Et, « Bien qu’il ne remporte pas de médaille, le relais français fera l’affront de finir devant l’équipe allemande au 3×100 m nage libre, sous les yeux de Hitler » ! sic.

Dès 1940, la rage nazie embrase le monde et le champion sera déchu de sa nationalité française, sous le régime de Vichy. Cependant, il enchaînera les victoires tout en s’engageant dans la résistance juive. Le 20 janvier 1944, il est arrêté et déporté à Auschwitz, avec sa femme et sa fille  de 2 ans qui, contrairement à lui, ne reviendront pas des camps de la mort.

Libéré en avril 1945, et malgré les épreuves tragiques endurées, Alfred Nakache (matricule 172763) revient à sa passion, celle de la natation.  A Toulouse, il reprend avec acharnement la compétition pour décrocher, en 1946, le record du monde en relais 3x 100 m et de nombreux titres de champion, battant tous les records. En 1948 il sera à nouveau sélectionné pour les Jeux Olympiques de Londres.

Affaibli par plus d’un an dans les camps de concentration, ayant tout perdu, notamment sa femme et sa fille, c’est dire s’il en était besoin, combien il a su puiser en lui-même cette force de Vie incroyable. C’est dire la puissance de résilience de cet être exceptionnel, face à une adversité, qui aurait abattu la plupart d’entre nous…

Rappelons que le 17 mai 2019, il est intronisé à l’International Swimming Hall of Fame  de Floride, le panthéon des plus grands nageurs de l’Histoire.

Cette pièce « SELECTIONNE » est une ode à la vie, un hommage à un grand champion, celui du destin méconnu d’un homme hors du commun. Alfred Nakache est mort en 1983, dans l’oubli total. Il était temps de le ressusciter !!!…Alors, c’est au théâtre que Steve Suissa met en scène son histoire, avec nuance et délicatesse. L’idée de proposer le rôle à Amir, n’est pas pour nous déplaire. D’autant que ce chanteur révélé au grand public en 2017, grâce à l’Eurovision, n’a cessé de nous charmer ! Ici, Amir incarne avec brio ce rôle si difficile. Il donne corps au texte un peu trop narratif de Marc Elya, dont on aurait aimé un brin de poésie, un peu de ce « souffle » qui a accompagné Alfred Nakache, tout au long de son existence….

Néanmoins, émotion, sourire, espérance sont au rendez-vous parce que Amir, seul en scène, nous tient en haleine, par sa présence, sa justesse de ton et son talent…

A n’en pas douter un comédien est né !


Théâtre Edouard VII, 10 place Edouard VII 75009 Paris.

Réservations : 01 47 42 59 92 / theatreedouard7.com