LA ROUTE DE LA SOIE

la-route-de-la-soieDeux séances exceptionnelles les 16 et 17 janvier ont permis de découvrir au Casino de Paris le fabuleux et étonnant spectacle musical « La route de la soie » qui, à travers l’histoire romantique du peintre Zhang, de sa fille Ying Niang et du marchand persan Yunus, nous emmène au cœur de la Chine millénaire.

Tout est somptueux et le public est séduit par la beauté des costumes, chatoyants et colorés, d’un raffinement extrême, des décors nombreux , grandioses et superbes qui retracent sur des toiles peintes les fresques bouddhiques des grottes de Magao classées en 1987 au patrimoine culturel et historique  mondial par l’UNESCO, des chorégraphies de haut vol tout en étant infiniment gracieuses et suprêmement expressives et des interprètes impressionnants de virtuosité, de technique et de souplesse.

Imprégné de différentes cultures, mêlant traditions et modernisme, ce qui est parfois d’ailleurs un peu déroutant surtout musicalement, ce spectacle qui entremêle danses orientale, indienne, persane, turque, mais également danse classique nous emporte dans un véritable tourbillon au gré des nombreuses aventures et  combats qui émaillent le récit avec quelques séquences impressionnantes qui restent dans la mémoire, la tempête de sable magnifiquement suggérée par des danseurs faisant voltiger leurs capes dorées, l’attaque de la caravane par des brigands, ou l’ultime tentative du père pour sauver sa fille, allumant une torche en haut de la montagne pour la prévenir du danger.

On en sort émerveillé, fasciné par cette culture que l’on connaît si peu et qu’il nous a été donné de découvrir de si belle manière.

Nicole Bourbon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.