Le couturier Jean Doucet à l’Opéra de Paris

jean-doucet-2014Une collection printemps/été 2014 à la hauteur de ce lieu mythique

Cette année, Jean Doucet a choisi la somptueuse Rotonde du Glacier de l’Opéra de Paris pour nous présenter une collection en Majesté, un travail d’orfèvre.

Une fois de plus, Jean Doucet nous offre la Beauté : beauté des corps, beauté des tissus, beauté des matériaux, beauté des lignes !…

Un défilé placé sous le signe de la danse classique – Temple de l’Opéra oblige ! – et toujours en hommage à la célèbre ballerine russe Irina Kolesnikova, absente ce jour-là.

Tout comme l’artiste-peintre compose son tableau pour attirer l’œil de celui qui regarde, Jean Doucet compose ses créations en mettant en valeur les formes et les proportions harmoniques de la femme, par la couleur. C’est ainsi que le Couturier nous présente ses modèles en « quatre tableaux déclinés en quatre couleurs : rouge, ciel, jaune et blanc » sic. Les mannequins, magnifiquement coiffées par le talentueux Jérôme Guézou nous présentent 20 modèles qui rivalisent d’élégance. Une robe bleu ciel rehaussée sur l’épaule d’un simple touche de jaune. Un tailleur composé d’une veste magnifiquement structurée, en imprimé gris et rouge, assortie d’un jupe rouge sur des jambes galbées chaussées de sandales sophistiquées aux talons étourdissants. Une robe à traîne, d’un jaune bouton d’or, soulignée par une sorte de guirlande de perles très « flashy ».

Une mariée contemporaine vêtue d’une robe blanche réalisée dans une étoffe précieuse qui, enserrant la taille, est voluptueusement drapée sur les hanches pour laisser apparaître un pantalon-fuseau, ton sur ton. Une collection splendide composée dans les matières les plus nobles qui soient : satins, mousselines, soies et, dentelles qui, parfois dans une découpe sur les côtés mettent en valeur le galbe du corps de la femme, dans un aspect très graphique… Des robes du soir, des robes de cocktail, des tailleurs agrémentés de matières naturelles végétales, une robe de mariée agrémentée de perles du Japon, pays cher à l’artiste qui puise son inspiration au cours de ses périples à travers le monde, à la rencontre de l’Autre…

Le talent de Jean Doucet est éclatant, son visage lumineux est empreint de douceur et de générosité. Nous en voulons pour preuve que, nous dit-on : « La robe de mariée de ce défilé, réalisée avec ces perles d’exception, sera exposée ultérieurement au Japon et les profits liés à sa commercialisation seront intégralement reversés à l’association Milaï ».

Une association française créée après le terrible séisme du 11 mars 2011.

Bon vent, Jean Doucet !

 

                                                                                                                     janvier 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.