Rencontre avec Madame Marlène Schiappa, Ministre déléguée chargée de la Citoyenneté.

Rencontre avec Madame Marlène Schiappa, Ministre déléguée chargée de la Citoyenneté.

Notre discussion tournera autour des thématiques principales : la politique gouvernementale en terme de sécurité (et l’avenir de l’article 24), une discussion plus globale sur l’évolution du “vivre-ensemble” et la notion de séparatisme dans la société et l’engagement des forces de l’ordre face à la violence faite aux femmes.


Marlène Schiappa est née à Paris le 18 novembre 1982, d’un père historien et d’une mère directrice de lycée. Après des études de communication et de géographie elle travaille pour l’agence de communication Euro RSCG. Elle se lance aussi très rapidement dans l’activisme politique, puisqu’elle est candidate aux élections municipales dans la capitale en 2001.

Elle accède à la notoriété en 2008, lorsqu’elle conçoit le blog Maman travaille, dédié à la défense des mères qui travaillent, qui devient rapidement un réseau social important, qui milite par exemple pour un allongement du congé maternité. Parallèlement, Marlène Schiappa écrit aussi de nombreux livres traitant de l’égalité entre les hommes et les femmes : Maman travaille, le guide , Marianne est déchainée ou encore J’arrête de m’épuiser, en collaboration avec Cédric Bruguière. Elle est aussi à l’origine du Pacte Transparence Crèches, qui est reconnu par de nombreuses personnalités politiques, comme par exemple Alain Juppé.

Adjointe au maire du Mans Jean-Claude Boulard depuis 2014 et présente brièvement au ministère des familles, de l’enfance et des droits des femmes, sa carrière prend une nouvelle direction lorsqu’elle rejoint le mouvement En Marche! d’Emmanuel Macron. Le futur président de la République, lui confie la charge d’être sa déléguée pour la Sarthe.

Le 17 mai 2017, elle rejoint le gouvernement en qualité de Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les hommes et les femmes.

Le 6 juillet 2020, elle est nommée Ministre déléguée chargée de la Citoyenneté dans le gouvernement de Jean Castex.