Théatre : L’Intrus

THEATRE

 

« L’Intrus »

 

* C’est la troisième fois que l’auteur de cette pièce Antoine Raul fait appel à Claude Rich, le succès étant assuré avec la carrure d’un tel comédien. Il y a eu « Le Caïman » écriture inspirée par la vie du philosophe Althusser, « Le Diable rouge » (sur la vie de Mazarin, célèbre ministre de Louis XIV) et pour notre bonheur, aujourd’hui L’Intrus.

Ce texte précis, réaliste, teinté d’un humour corrosif nous touche parce qu’il est tout simplement existentiel : quel sens donner à sa vie ? Quels sont nos questionnements sur la vie, la mort, le bonheur, tout au long de notre existence et plus encore au moment de faire le bilan de tout un parcours de vie.

Face au personnage de Claude Rich (Henri, grand savant et chercheur sur la maladie d’Alzheimer), l’Intrus est ce personnage diabolique, emprunté au Faust de Goethe, magnifiquement interprété par Nicolas Vaude. Se gaussant constamment de ce grand scientifique, atteint désormais de cette maladie, l’Intrus l’aide en définitive, à passer ce cap fatidique de la vie terrestre à l’au-delà… La mise en scène de Christophe Lidon est toujours très bien adaptée au thème des pièces qu’il explore. Ici le jeu des miroirs met en exergue toutes les vies possibles…

Du pyjama au costume bien coupé, de la robe toute simple à la robe sexy, cette ronde nous ravit tout autant que les interprètes.

Bravo pour ce merveilleux moment de théâtre enrichissant et divertissant. A ne pas rater.

 

* Comédie des Champs Elysées : 01 52 23 99 19. 

 

Lydie-Léa Chaize, journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.