« KIKI DE MONTPARNASSE » *

L’histoire de KIKI, la célèbre Reine du Montparnasse des années folles, n’est pas une histoire banale, c’est plutôt l’histoire extraordinaire d’une fille « de rien » comme on disait à l’époque qui, par sa gouaille, son goût pour les plaisirs les plus divers et variés a retenu l’attention des peintres parnassiens. Effrontée et libre, sa plastique en a inspiré plus d’un ! De Fujita à Modigliani et Soutine, en passant par Man Ray qui a laissé à la postérité son fameux tableau « Le Violon d’Ingres », dont les courbes du corps de Kiki sont mises en valeur par l’ajout des ouïes d’un violon sur ses reins.

kiki

Jean-Jacques Beineix, le célèbre cinéaste signe ici sa première mise en scène avec talent. Sur un fond de projections vidéo, son souci du détail dans le choix des décors et des accessoires d’un atelier d’artiste et dans le choix des costumes, que porte avec élégance Héloïse Wagner, en fait un spectacle de qualité. La vie de Kiki nous est contée, par la comédienne qui chante, danse, nous émeut parfois et évolue avec grâce et un soupçon d’air mutin…au son d’une guitare et d’un accordéon. Certes, l’époque était à la fête et aux soirées tumultueuses, aussi a-t-elle brûlé la chandelle par les deux bouts, l’alcool et la cocaïne ayant eu raison de Kiki puisqu’elle est morte prématurément à l’âge de 52 ans.

jj beineix

Dans ses « Souvenirs Retrouvés » cette « Titi parisienne » explique fort bien, dans un langage imagé, l’ambiance du Montparnasse des années 20 : « C’est moi Kiki. J’ai débarqué à seize piges. Ils m’ont tous adoptée: les artistes, les peintres, les écrivains…Tout le monde s’entr’aide, se réconforte. On n’a pas une thune mais, on partage…Je pose pour les potes. Pour ceux qui me glissent un p’tit billet ou me payent un coup à boire, qu’importe. On n’est pas des crèves la dalle…On est des artistes, nuance !… ».

Alors, une époque solidaire révolue ?… A vous de voir !…

Chansons : Frank Thomas.                    
Musique : Reinhardt Wagner.                 
Chorégraphie : Corinne Devaux.           
Vidéo : Christian Archambeau / Jean-Jacques Beineix.      
Héloïse Wagner (Kiki), accompagnée par Rémi Oswald ou Jean-Yves Dubanton  
et Rodrigue Fernandès.
—————————————————————————-
*  Lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs 75006 Paris.
   Réservations : 01 42 22 66 87 / www.lucernaire.fr
   Du mardi au samedi à 21 h 30. Dimanche à 19 h. Durée 1 h 15.
   Jusqu’au 18 octobre 2015

 

                                                                                                 Lydie-Léa Chaize

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.